MIDI EN PROVENCE

Posté par , le 8 Juin 2020  dans Actualités | Aucun commentaire
MIDI EN PROVENCE
Midi Provençal, état intermédiaire, Huile sur toile, 41 x 33 cm, 2020 ©MALLON

Genèse du Projet

Les festivals et salons de peinture auxquels j’avais été sélectionné étant annulés dans leur totalité, il était nécessaire de réagir. Direction La Provence.

J’ai saisi l’opportunité et le privilège de pouvoir exposer quelques toiles dans la salle du restaurant « Les Cuisines du Château » pour la saison estivale. Dans ce magnifique village de Gordes, j’exposerai des œuvres très récentes, dont 4 ont été commencées sur place, dans le Luberon
il y a quelques jours. Le confinement offrait l’occasion idéale pour travailler sur le motif.

Arbre au Château de Lacoste, état intermédiaire, Huile sur Papier marouflé sur Toile, 35 x 27 cm, 2020 ©MALLON

A pied d’œuvre

Le temps de poser les valises et d’avoir un premier aperçu des possibilités nombreuses qu’offre cette belle région de Provence, me voilà à Lacoste. Je déplie mon chevalet et dans la chaleur rayonnante de ce mois de mai, touche après touche, je me fonds avec l’arbre. Peinture transcendante. Que je sais convoquer. Ou plutôt, que je sais voir venir et que je ne lâche pas, avant d’avoir atteint cet état où je suis nulle part, ni personne, ni rien, ni quoi que ce soit ; et l’univers total à la fois.

Depuis le rocher de Bellevue, Saignon, état intermédiaire, Huile sur toile, 41 x 33 cm,2020, ©MALLON

Fondements…

Dans ces instants particuliers, la réalité se donne, se vit, se respire. Une communion véritable. Giacometti a écrit : « L’écart entre toute œuvre d’art et la réalité immédiate de n’importe quoi est devenu trop grand et en fait, il n’y a plus que la réalité qui m’intéresse et je sais que je pourrais passer le restant de ma vie à copier une chaise. »

Pour cela, un peu de technique est, somme toute, nécessaire. Dont acte.

Abbaye de Sénanque, état intermédiaire, Huile sur Papier marouflé sur toile, 27 x 35 cm, 2020, ©MALLON

…et fondations

La peinture est pour moi une maîtresse exigeante : elle me possède et je le lui rends de temps en temps. Touche après touche. Dans un état de présence au monde qui m’est aujourd’hui familier. Et que je saurai, le cas échéant transmettre à qui le souhaiterait.

Vous aimez ? Partagez et diffusez !

Leave a Reply