Du hasard de l’Envol ou de l’importance de marcher.

Posté par , le 6 Avr 2015  dans Actualités | Un commentaire
Du hasard de l’Envol ou de l’importance de marcher.

Il aura fallu du temps, du temps de travail, du temps de labeur, du temps de sueur, du temps de lutte, à apprivoiser un nouveau lieu, à poursuivre une quête qui souvent se trouve et se retrouve pour mieux se perdre. Il en aura fallu des doutes, des erreurs, des rages, des insatisfactions pour balbutier et accoucher d’un langage qui devienne sensé. Il en aura fallu des routes, des chemins dans des brouillards hasardeux, pour qu’un jour apparaissent des bribes de lumière.

Alors le langage naît, dans une solitude propice à son éclosion. Le chemin s’éclaire, on n’y sera jamais au bout. Ne jamais perdre de vue l’exigence, les exigences, la confrontation : penser contre soi-même, éviter les satisfactions rapides. Ce que mon hasard me donne, dans une maîtrise incontrôlée devient la base de mon travail. La sériation commence, et selon, les techniques opèrent. La plume s’arrime, le crayon se délie, la peinture se fait tour à tour jouissive, difficile, incompréhensible, rieuse. Sur le fil.  Le courage parfois manque, le doute encore et toujours recommencé.

Mais le chemin est là, devant soi. Dans un halo d’une lune gibeuse, le pas se fait plus sûr. « Festina lente » : tout juste, Auguste. « Ce qui est important, ce n’est pas de chercher à gagner du temps, mais de ne pas en perdre »  disait mon père.

Il m’en faudra encore du temps, du temps de travail, du temps de labeur, du temps de sueur, du temps de lutte mais une étape est franchie.  Il convient de savourer ce moment afin d’envisager le continent particulier du mont Analogue.

6 avril 2015.

Encre sur Papier, 50 x 40 cm, 2015

Encre sur Papier, 50 x 40 cm, 2015

1 Comment

  1. fab
    9 avril 2015

    Du hasard de la beauté ou de l’importance d’aimer.
    Tes mots ainsi alignés, tes encres subtilement suaves, un travail d’écorché dont tu ne peux être que le père.
    L’artiste peinteur m’a touché , l’estoc est imparable , je ne résiste pas et pénètre confiant dans ce monde qu’il me propose.
    Merci.

    Reply

Leave a Reply